IMSI Mot du directeur

Vote utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

 

L’institut de maintenance et de la sécurité industrielle d’Oran Es-senia a connu un parcours assez atypique. Il tire sa filiation de l’une des premières structures de formation, qui a vu le jour dès 1965, sous l’appellation d’Institut  Algérien du pétrole » (I.A.P.), pour répondre aux besoins pressants de la jeune industrie des hydrocarbures Poste-indépendance,  en personnels qualifiés et d’encadrement.

        Après des débuts timides, l’I.A.P. s’est fortement développé, se déployant sur l’ensemble du territoire national avec une école d’ingénieurs à Boumerdes et de cinq centres de formation implantés à Hassi-Messaoud, Arzew, Annaba, Skikda et Oran/Es-sénia.

         L’I.A.P Oran/Es-sénia a participé à la formation de la quasi-totalité des techniciens supérieurs et de techniciens au profit du secteur des hydrocarbures jusqu’en 1993, qui constitue un autre saut qualitatif dans sa trajectoire, suite à la nouvelle restructuration du secteur de l’enseignement Supérieur : Il intègre l’université d’Oran et recouvre la dimension académique complétant ainsi la panoplie d’offres de ses formations :Il devient ainsi « l’Institut de Maintenance et de la Sécurité Industrielle » (I.M.S.I) qui associe les domaines de formation scientifique académique et celui de l’enseignement pratique tourné vers les besoins du marché national.

         Au regard de l’importance de la spécificité de ses activités, et de l’intérêt avéré dont jouit le produit « I.M.S.I » auprès des entreprises industrielles nationales, la dernière reforme des institutions universitaires, lui accorde le statut particulier « d’Institut National Autonome » rattaché a l’université d’Oran.

         L’I.M.S.I a en effet contribué à la formation de milliers d’étudiants  algériens et africains et continue à ce jour d’être l’un des principaux pourvoyeurs du marché de l’emploi industriel.

        Aujourd’hui l’I.M.S.I comptabilise plus de 1979 étudiants repartis pour l’année universitaire 2019/2020 en 3 filières principales, Maintenance en Instrumentation, maintenance en électromécanique et Hygiène et sécurité industrielle  et 5 masters avec différentes spécialités  GI, IMI, MAII, EI, MFQ,PI, SIE et doctorants il dispose de 10 salles  de laboratoires pour les travaux pratiques

        Au niveau de la recherche, il totalise plus de 74 enseignants chercheurs  et d’un laboratoire de recherche domicilié sur site.

        L’I.M.S.I tout en maintenant ses formations de base dans les 3 filières suscitées, lente d’adapter ses offres de formation pour répondre à l’évolution des cahiers de charges des operateurs locaux et projette d’élargir ses formations par de nouvelles filières, notamment, dans le domaine du recyclage des déchets, du numérique, du management de la sécurité et de la cyber- sécurité.                                                        

       Avec la contribution de l’ensemble des composantes de ses ressources humaines, nous prévoyons pour notre établissement, un projet qui s’appuie sur la dynamisation de la recherche et l’encouragement de toutes les initiatives qui contribueront à le hisser au niveau de ses ambitions légitimes.

                                                                                                  Le Directeur

                                                                                        Dr. BOUHADIBA Brahim

 

 

 

 

Builder Construction HTML Template