equipe1_geobabise

Intitulé de l’équipe : Géodynamique des bassins algériens

Problématique :

  La découverte, sans cesse, de nouveaux gisements (paléontologiques, miniers…), les levés des coupes lithostratigraphiques et les méthodes modernes d’étude et de synthèse font appel aux différentes techniques d’analyse pour l’étude géologique des différents domaines d’études. Pour bien cerner ces travaux, il était indispensable de créer un environnement pluridisciplinaire (pétrologie, géochimie, métallogénie, biostratigraphie, sédimentologie, géophysique, informatiques-mathématiques…).

L’objectif le plus important à réaliser est de faire le levé cartographiquee des domaines d’études au 1/50 000è

Le travail entrepris par l’équipe de recherche vise d’abord à collecter un grand nombre de matériel paléontologique (ammonites, brachiopodes, foraminifères et ostracodes) dans les séries jurassiques et crétacées de l’Algérie occidentale.

L’analyse de ce matériel revêt une importance capitale, car elle contribue à une meilleure connaissance du patrimoine paléontologique de l’Algérie occidentale. L’établissement d’un inventaire complet de la faune algérienne servira de mettre en place des collections, de proposer un cadre biostratigraphique fiable qui permet des corrélatives entre les différents domaines paléogéographiques de l’Algérie occidentale ainsi qu’avec les autres provinces du domaine mésogéen.

Ce travail conduit également à :

- dégager une dynamique biogéographique et évolutive de la faune rencontrée dans les séries jurassiques et crétacées. Il est complété par des études statistiques qui ont pour objectif de rechercher l’existence d’une relation entre les biocénoses des faunes et les variations eustatiques ainsi que la nature des dépôts.     

- définir les crises bioclimatiques : triasico-jurassique (Tr/J), toarcienne, pliensbachienne. Elles ont de notables répercussions dans l’Ouest algérien.

 - Définir et rechercher la crise de l’Hauterivien qui représente l’équivalent du «Niveau à Faraoni » dans la Téthys nord. Ainsi, la différenciation de l’intervalle albo-aptien

- Définir la limite Cénomanien-Turonien. Les indices indirects suggèrent l’existence d’un glacio-eustatisme dont les effets seraient sensibles à la fois à la limite cénomano-turonienne et à la limite turono-coniacienne.

- Rechercher le passage Crétacé-Tertiaire (K/T) sur la base des ostracodes et l’extinction des ammonites et des dinosaures.

- La géologie magmatique et minéralogique de les Maghrébides  a depuis longtemps attiré de nombreux chercheurs. Si la densité des indices et gîtes minéraux, où l’extraction, est très élevée, et si le dossier exploration est maintenant considérable, les études purement scientifiques rentent cependant, très peu nombreuses, malgré la relance de ces quinze dernières années. Dans l’état actuel des connaissances, les minéralisations (plomb, zinc, cuivre, barytine), sont les plus nombreuses au Nord de l’Algérie où plus de 2000 prospects, toutes échelles confondues sont recensés (EREM, 1972). Cette affirmation  est d’actualités                                                                                          

NOM & Prénoms 

membre chercheur

Grade

Etablissement de rattachement

Chef d’équipe

BENHAMOU  Miloud

Professeur Université Oran 2

BENDELLA  Mohamed

Maître de Conférences Université Oran 2
SALHI  Abdeldjebar Maître-Assistant A Université Oran 2
BOUALEM Norreddine Maître-Assistant A Université Oran 2
BENYOUCEF  Madani Maître de Conférences Université de Mascara

equipe2_geobabise

Intitulé de l’équipe :

Problématique :

  Une autre réflexion vient compléter l’approche naturaliste de l’équipe de géologie sédimentaire ; Elle s’intéresse à l’étude du paléoenvironnement et du paléoclimat ainsi que leur incidence sur l’évolution spati-temporalles des formes benthiques, nectobenthiques et pélagiques.

Elle a pou but de rechercher les niveaux pauvres en oxygène qui sont méconnues dans les séries jurassiques et crétacées. Ces périodes constituent une étape importante dans le renouvellement des organismes benthiques. Elles correspondent au début d’un épisode favorable à la conservation des dépôts riches en matière organiques qui sont engendrés par une action conjuguées de l’événement anoxique océanique (EAO) et celle du déficit en oxygène des eaux.

Elle conduit aussi à rechercher l’existence d’une relation entre les événements locaux et/ou globaux qui ont affecté l’évolution des bassins sédimentaires de l’Algérie occidentale.

La récolte des données sera procédée au traitement géostatistique, modélisation et application dans l’étude des bassins sédimentaires.

                                                                                             

NOM & Prénoms 

membre chercheur

Grade

Etablissement de rattachement

Chef d’équipe

SEBANE Abbès

Professeur Université Oran 2

SEBANE-TOUAHRIA Abdia

Maître de Conférences Université Oran 2
BELAÏB  Lekhmissi Maître de Conférences Université Oran 1
CHERIF Amine

Maître-Assistant A

Université de Ouargla

equipe3_geobabise

Intitulé de l’équipe : Magmatologie et Tephrochronologie

Problématique :

La géologie magmatique et minéralogique des Maghrébides a depuis longtemps attiré de nombreux chercheurs. Si la densité des indices et gîtes minéraux, où l’extraction, est très élevée, et si le dossier exploration est maintenant considérable, les études purement scientifiques rentent cependant, très peu nombreuses, malgré la relance de ces quinze dernières années. Dans l’état actuel des connaissances, les minéralisations (plomb, zinc, cuivre, barytine), sont les plus nombreuses au Nord de l’Algérie où plus de 2000 prospects, toutes échelles confondues sont recensés (EREM, 1972). Cette affirmation est encore d’actualités.

 Sur le plan pétrologie, géochimie et métallogénie, les résultats sont fort importants ; ils sont liés essentiellement à la potentialité des gisements étudiés. Les objectifs principalement favorisés sont les processus de genèse de magmas dans le manteau ou dans la croûte. Leur transfert vers la surface, leur contamination crustale seront étudiés par le biais de la minéralogie et de la géochimie isotopique, sur des roches formées au cours des périodes tardi-orogéniques. Les cibles choisies concernent l’Oranie pour les orogènes hercynien et alpin, le Hoggar méridional et la dorsale Reguibat pour les orogènes panafricain et plus ancien. Les objectifs concernent :

Sur le plan de la recherche, une descente dans l’échelle d’observation afin de comprendre les fractionnements géochimiques liés à l’âge des roches et générateurs de concentrations de différents métaux tels que les éléments du groupe du Pt, Au, Zn, Sn et W…Cependant, l’âge des émissions volcaniques, source des métaux et leurs limites géographiques pour la zone de stockage restent à définir en domaine tellien, atlasique et saharien. Ce sont des investigations probantes pour l’avenir

Sur le plan de la formation, nombreuses sont les propositions de sujets de Magister et de Doctorat à caractère appliqué.

A cet effet, deux grands thèmes de travail sont développés :

- Transferts de fluides à l’échelle lithosphérique : relations manteau-croùte en Algérie occidentale ;

- Processus d’altération et genèse des minéralisations liées

Les interactions fluides/magmas, la diversification de la lithosphère continentale de la marge nord-africaine ainsi que les processus d’altération et la genèse des minéralisations sont ainsi envisagés à travers l’étude (i) des roches des socles profonds (protérozoïques de la Dorsale Réguibat et les massifs hercyniens d’Oranie), (ii) des enclaves ramenées par les basaltes alcalins d’Oranie.

                                                                                             

NOM & Prénoms 

membre chercheur

Grade

Etablissement de rattachement

Chef d’équipe

ZERKA  Mohamed

Professeur Université Oran 2

MAHMOUDI mohamed

Maître-Assistant A Université Oran 2
LAGRAÂ Karima Maître-Assistante A Université Oran 2

equipe4_geobabise

Intitulé de l’équipe : Sédimentologie des terrains Cénozoïques et Quaternaires

Problématique :

  L’histoire dynamique de la surface de la terre est ponctuée par des événements qui se relaie dans le temps et dans l’espace. Une autre réflexion vient compléter l’approche naturaliste de l’équipe de géodynamique ; elle s’intéresse à l’étude de la sédimentologie des terrains cénozoïques qui va axer primordialement sur la signification géologique des minéraux argileux, du paléoenvironnement et du paléoclimat ainsi que leur incidence sur l’évolution spatio-temporelle. Ces résultats reflètent les conditions des mécanismes d’altération de surface qui sont en fonction des conditions climatiques pour en conclure la position géographique de la roche-mère.

Elle a pour but de rechercher les niveaux riches en argiles industrielles qui sont méconnues dans les séries jurassiques et crétacées. Ces périodes constituent une étape importante dans le renouvellement des minéraux argileux dans le temps et dans l’espace. Elles correspondent au début d’un épisode favorable à la conservation des dépôts riches en matière organiques qui sont engendrés par une action conjuguées de l’événement anoxique océanique (EAO) et celle du déficit en oxygène des eaux.

Elle conduit aussi à rechercher l’existence d’une relation entre les événements locaux et/ou globaux qui ont affecté l’évolution des bassins sédimentaires de l’Algérie occidentale.

La récolte des données sera procédée au traitement géostatistique, modélisation et application dans l’étude des bassins sédimentaires.

Les méthodes morphotectoniques, mises en œuvre dans le cadre du travail de l’équipe tente de faire le point entre deux perspectives : les méthodes géodésiques et les méthodes sismique réflexion pour évaluer les glissements épiglyptiques liés étroitement à la structuration du domaine d’étude. Pour comprendre la distribution spatiale et temporelle des risques, ce qui est fondamental pour évaluer l’impact sur la région limitrophe. L’étude de la déformation à différentes échelles de temps est déterminante.

                                                                                             

NOM & Prénoms 

membre chercheur

Grade

Etablissement de rattachement

Chef d’équipe

MOUSSA Kacem

Professeur Université Oran 2

BOUZID  Rabah

Maître-Assistant B Université Oran 2


 

  • image
  • image
  • image
loader
932804
Ajourd'hui
Hier
Cette Semaine
Semaine Passée
Ce Mois
Mois passé
Tous
1114
5462
11324
914020
28493
37471
932804

Votre IP: 34.207.146.166
2019-03-22 22:04

Nous avons 25 invités et aucun membre en ligne