biographie

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

    Le jeune Ben Ahmed a commencé son combat politique en intégrant le mouvement «islahiste» de Cheikh Ibn Badis en 1940. Tour à tour, il milita au sein de l’UDMA en 1947 puis au MTLD en 1952, sous la bannière duquel il se présente aux élections municipales de 1953 en seconde position derrière Souiyah Lahouari. Il fut aussi membre du comité central du FLN en 1955 et enfin à l’ALN en 1956. Né le 2 juillet 1920 à Oran, le défunt moudjahid a rejoint le mouvement national en 1946, en adhérant au MTLD. Le commandant Si Moussa est décédé, le 8 avril 2004, à Oran. après une longue maladie.

    Avec le déclenchement de la lutte armée, il a rejoint les rangs du Front National alors qu'il était reponsable politique de la région d'Oran, chargé de la mise en place des cellules avant d'intégrer l'ALN en 1956. Le colonel Lotfi l'avait désigné comme commissaire politique dans la région d'EL Bayadh, avant de se rendre aux frontières politiques dans la région d'EL Bayadh avant de se rendre aux frontières Est du pays, puis en Tunisie où il avait exercé plusieurs postes de responsabilités militaires et politiques à la base militaire de l'Est. 

            Le 6 Février 1956 il (Mohamed Benahmed) est mandaté par le collectif de présenter le document à Guy Mollet, président du Conseil, en visite à Alger

          Après Novembre 54, Mohamed Ben Ahmed participe avec Souiyah et d’autres à l’organisation du réseau «Claude» dans la ville d’Oran en même temps qu’il amorce la naissance d’un mouvement contre la guerre et pour la négociation avec ceux qui sont dans les maquis: Fraternité Algérienne. ‘’Il était respecté de tous. Dans l’exercice de ses responsabilités, il était parfaitement à l’aise comme s’il était sorti d’une école de guerre. Exigeant, il l’était d’abord pour lui-même, mais il était aussi très humain.