La Littérature Algérienne et l’Épistémè Soufie : le cas de Mohamed Dib et de Rachid Boudjedra

  • Ali Hikmet SARI Université d’Abou Bekr Belkaid de Tlemcen - Algérie
Keywords: dérision, figures de style, ironie, littérature algérienne, soufisme, sens poésie créatrice, mystique

Abstract

Résumé : Comprendre l’écriture algérienne, c’est faire surgir en elle le sens profond qu’elle recèle et qui l’apparente à une expérience mystique, celle de soufis. En interrogeant deux auteurs classiques algériens. Mohamed Dib et Rachid Boudjedra, nous avons essayé de montrer par un questionnement du sens, que leur littérature est générée par une épistémè soufie.

Abstract: To understand the Algerian writing is to bring out in it the deep meaning that it conceals and which is related to a mystical experience, that of Sufis. By interviewing two classic Algerian authors. Mohamed Dib, we tried to show by a questioning of meaning, that their literature is generated by a Sufi episteme.

Published
2019-12-31
How to Cite
SARI, A. H. (2019). La Littérature Algérienne et l’Épistémè Soufie : le cas de Mohamed Dib et de Rachid Boudjedra. Traduction Et Langues, 18(2), 85-100. Retrieved from http://www.univ-oran2.dz/revuetranslang/index.php/translang/article/view/9